Enfin les vacances ! (1/2)

 

Nous vous avions laissé la dernière fois du côté de Huonville avec nos histoires de cerises. Cette page est désormais close, la saison des cerises s’est terminée un peu en queue de poisson cette année, faisant au passage quelques déception parmi les backpackers. A commencer par nous, car nous espérions, travailler une paire de jours supplémentaire et ainsi atteindre notre objectif de 15 jours de boulot. Au final nous n’aurons travaillé que 13 jours et empoché un peu moins de 2000$ chacun. L’objectif est donc rempli, et avec le recul nous pouvons dire que nous avons eu beaucoup de chance sur l’organisation de notre voyage. En effet, pour rappel nous avions pris la décision de partir vers la Tasmanie bosser dans les cerises début novembre (nous étions alors à Shark Bay), en se disant qu’on aurait le temps de chercher du travail en décembre sur place lors d’un woofing, de profiter un peu de la Tasmanie et des festivités du nouvel an à Hobart avant de travailler en janvier une quinzaine de jour puis finir la petite boucle de l’île et revenir à Melbourne. Et bien tout ces objectifs se sont réalisés dans les temps prévu sans avoir fait beaucoup d’efforts pour s’y tenir. Tous les backpackers ne peuvent pas en dirent autant, certains passant parfois plusieurs semaines avant de trouver un boulot en se donnant un mal de voleur et n’arrivent pas forcément à travailler 15 jours de suite. Ils sont donc, pour beaucoup, contraints de chercher d’autre job. Oui, on peut donc dire qu’on a eu pas mal de chance de ne pas trop galérer. Nous avons maintenant non seulement de l’argent de poche fraichement gagné, mais aussi réalisé un beau parcours depuis notre départ de Perth que beaucoup nous envient…

Voila nous sommes donc maintenant parti de Perth il y a plus de 3 mois soit un peu plus de mi-parcours pour Maxime et nous n’avons pas vu le temps passé. Il est temps maintenant d’organiser la seconde moitié de notre voyage. Pour cela 2 dates 5 février retour à Melbourne, 2 avril décollage de Brisbane pour Maxime. On va donc se concentrer d’abord sur la première date, on verra plus tard notre agenda pour la seconde. Il nous reste donc 10 jours en Tasmanie pour finir la visite de cet île-état australien qui sera finalement, avec 2 mois passé, l’endroit d’Australie que nous connaitrons le mieux.

Nous commencerons donc par la visite de Bruny Island, une autre île non loin de notre lieu de travail accessible par ferry en 20 minutes. IMGP0396Un petit au revoir à Vincent et Mathieu, nos 2 amis normands en Maurice, et (notre) Maurice reprend donc la mer pour débarquer sur une île sauvage bien que très touristique en ce jour de fête nationale australienne. Les paysages sont comme partout en Australie, somptueux, bien que les randos un peu décevantes car souvent les vues et les sentiers sont cachées par la végétation. On ne peut une fois de plus pas s’empêcher de penser à la Bretagne, une habitude ici. L’île est aussi connue pour abriter des colonies de phoques et de pingouins mais qui apparemment ne se montrent qu’aux touristes près à payer 150 dollars pour une croisière en zodiac d’une heure. Après 2 jours sur cette petite île, nous revenons sur la grande, l’été aussi est de retour, les températures remontent, ça fait du bien de plus être obligé de sortir le bonnet à 5 heure de l’après midi…
IMGP0416IMGP0444IMGP0483IMGP0490P1230108P1240026

Direction Bay of Fires dans le nord-est de la Tasmanie, la route est longue, ça faisait longtemps que Maurice n’avait pas roulé autant. Les plages de la baie sont considérées par un magazine américain comme les deuxième plus belles du monde (la première étant certainement une plage bretonne), les photos des guides sont splendides (comme d’habitude), la bande annonce est donc particulièrement alléchante. IMGP0540Après une traversée de la Tasmanie par les Midlands, qui sont de grandes plaines agricoles où les plus grosses villes dépassent rarement 200 âmes, nous arrivons à d’abord à St Helens, point de départ vers Bay of Fires, où nous ferons une petite halte pour faire connaissance avec les bucherons locaux (voir l’inamovible rubrique “Le saviez-vous?”), et aussi admirer un chef d’œuvre de l’ingénierie automobile française avant de reprendre la route en direction de la fameuse baie. Et là, on se demande si les américains sont vraiment venus ici pour établir leur classement des plus belles plages du monde ou si nous ne nous sommes pas trompé d’endroit. Effectivement les plages sont belles mais nous ne sommes pas tombé à la renverse comme ce fut le cas à Lucky Bay du côté d’Espérance en WA. Les paysages de granit gris et rond, taché par des lichens orangé nous font une fois de plus pensé à notre chère Bretagne. Le sable blanc, l’eau turquoise et le vent sont là aussi, OK c’est beau… On a quand même envie de dire “Tout ça pour ça ?”. Allez, zou, quelques photos de rigueur puis direction Launceston, 2ème ville de Tasmanie. La route est une fois de plus chaotique, mais Maurice s’en sort comme un prince en faisant parfois des pointes à 50 km/h dans les côtes à fond de troisième, l’aiguille du thermomètre ne bougeant plus d’un millimètre cette fois. Ca change, et surtout ça rassure sous ce début de canicule.
IMGP0549IMGP0571IMGP0583IMGP0587P1270025
P1270019P1270029 

Le saviez-vous ? Le bucheronnage n’est pas seulement une spécialité canadienne, la Tasmanie, aussi réputée pour ses forêts, est également passionnée par la discipline. Il existe donc pour les fans, des compétitions de bucherons où les meilleurs peuvent couper un tronc de 25 cm de diamètre en quelques coups de haches et moins de 10 secondes… Si si, il faut le voir pour le croire.
IMGP0513IMGP0520

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. luisito06
    Fév 02, 2012 @ 10:43:04

    Cool d’avoir des nouvelles de vous 3!
    La question qui me brûle les lèvres est: « Est ce que vous avez fait des concours de craché de noyau de cerise? »

    Et puis vous êtes une bande de blazés! Votre plage elle est juste magnifique, arrêtez de faire les difficiles! ya des tas de gens qui rêveraient de voir ça!

    Gros bisous!

    Réponse

  2. Maxime
    Fév 02, 2012 @ 10:56:58

    héhé, en fait on a un peu hâte de revenir sur le mainland 🙂 Pour le concours de craché de noyaux a l’usine ct pas trop discret… on a evité.

    Réponse

  3. Nico
    Fév 02, 2012 @ 12:39:13

    Je suis d’accord avec Oliv’, posté de si belle photos et se plaindre ça fait un peu blasé… 🙂
    A defaut de noyau de semaine j’éspère que vous avez tenté la decoupe de tronc à la hache.

    Réponse

  4. Maxime
    Fév 02, 2012 @ 22:02:05

    Vous avez pas compris la plage est effectivement magnifique et est classé 2ème plus plage du monde… ce qu’on juge un peu exagéré car on a déjà vu largement plus beau à Esperance. Bref…

    Réponse

  5. Stéphane
    Fév 05, 2012 @ 10:26:49

    Enfin ce qu’on veut surtout savoir, c’est vous, combien de temps vous avez mis à couper un tronc à la hache?

    Réponse

  6. luisito06
    Fév 06, 2012 @ 04:33:42

    Ouais, c’est vrai que c’est la course à l’échalotte pour les plages ici. On en découvre de magnifiques de jours en jours. C’est parfait. D’ailleurs, je vous écris depuis mon bureau (temporaire), face à la plage de scarborough, avec des dunes, des vagues, du bleu… ET tout le monde ici en est blazé, mais moi pas!

    Et oui, je suis d’accord avec Stefoo? ça donne quoi Delphine avec une hache?

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :