De backpackers des champs à backpackers des villes

 

Et voila le voyage est terminé, du moins pour sa partie nomade. Car la sédentarisation a déjà commencé. Nous avons trouvé une collocation sympa avec Matthew, ingénieur surfeur à la cool qui nous loue une partie de son appartement à l’étage d’une maison tranquille. La vie en appartement a donc repris, nous ne manquons d’ailleurs pas de faire sourire notre colocataire lorsque nous redécouvrons les joies de la vie sous un toit.
Par exemple:
– Quand on a une envie la nuit, on est pas obligé de s’habiller, mettre ses tongues et sortir la lampe frontale.
– Quand il fait nuit, la vie continue. On n’est plus obligé de regarder la montre pour savoir qu’il va falloir manger rapidement et faire la vaisselle.
– Quand il pleut, on s’en fout.
– Quand on a faim, on n’est pas obligé de déplacer 3 tonnes de matériel dans le van pour atteindre le paquet de cacahuètes. Il suffit d’aller le chercher dans le placard.
– Quand on a envie de se laver, on peut aller se prendre une douche seul, sans avoir besoin de sortir les bassines, la douche solaire, le maillot de bain, etc.
– On est pas obligé de toujours ranger chaque petite chose à sa petite place pour être sur de la retrouver.
IMGP4089IMGP4079IMGP4080IMGP4084IMGP4093IMGP4134
IMGP4143IMGP4145

Bref la vie en appart c’est finalement assez cool. Mais nous n’avons pas non plus le temps de glandouiller dans un canapé, ni même de se balader tranquillement dans la ville, la priorité est de vendre Maurice, de préférence avant mon départ. On fera donc la tournée des auberges de jeunesse de Brisbane pour poster nos annonces, de même que les forums et sites d’annonces internet. Bref beaucoup de marche et de boulot.
Il faut également préparer le week end qui arrive. Olivier un backpacker des villes installé dans un premier temps à Perth à nos débuts et depuis un mois à Sydney vient nous rendre visite. Le bougre souhaitant se faire une virée dans l’Australie sauvage nous lui proposons une virée sur North Stradbrooke Island, au large de Brisbane. Matthew, nous conseille sur cette île un endroit qui semble magique. Let’s go !

A notre arrivée sur l’île et à l’endroit indiqué, personne. Le gérant des chalets est absent, qu’à cela ne tienne on se fait inviter par les voisins Neo-Zélandais à prendre l’apéro pour patienter. Puis le boss arrive… un baba cool resté coincé dans les sixties et toujours un peu enfumé, nous indique nos chalets à l’indonésienne, puis la piscine, la vue sur la plage… amazing ! On est au paradis, Delphine a également reçu la confirmation du labo pour son boulot ! Tout le monde à quelque chose à fête ! Youhou ! On fait sauter le bouchon en se baignant dans la piscine. Le bonheur. Et dire qu’on va passer 3 nuits ici. Bref autant dire que le week-end a été dédié aux retrouvailles, à la détente sur la plage, aux balades photos tranquilles, et aussi à la découverte (il jamais trop tard) des musts de la “gastronomie australienne”: la Vegemite et les Tim Tam. Et franchement… j’aurai pu m’en passer.
IMGP3680IMGP3677IMGP3386IMGP3397IMGP3419IMGP3429IMGP3443IMGP3452IMGP3468IMGP3488IMGP3495IMGP3517IMGP3585IMGP3612IMGP3655IMGP3658IMGP3660IMGP3661

Après ce week end paradisiaque, retour à la réalité, il me reste une semaine en Australie. Il faut vendre Maurice rapidement, on baisse donc un peu son prix d’appel puis on refera une tournée des auberges de jeunesses. Bref, une journée de marche où nous profiterons encore une fois très peu de la ville. Nous aurons cependant le tempsdelphine de le faire pour le dernier jour de vacances de Delphine à la fois enthousiaste et angoissée à l’idée de reprendre le travail. “Est ce que je vais toujours savoir sculpter ?” Au passage cette première journée de boulot s’est super bien passée pour Delphine qui vous racontera surement tout ça dans un prochain post.

Delphine travaillant encore le lendemain je me demandais bien ce que j’allais pouvoir faire de ma journée, et puis sans prévenir Matthew me propose gentiment de me lever à 6h du matin pour aller surfer la matinée avec lui à 1h de route de Brisbane. Les vagues promettent d’être superbes, “So… why not mate !?”. Et nous voila donc parti à la fraiche pour aller gouter les vagues du Pacifique. IMGP3921Bon pour ma part je tiens encore très difficilement debout sur une planche, et vu la taille des vagues je me suis contenté des mousses les plus “puissantes” pour retrouver quelques sensations. Au final j’ai passé plus de temps à lutter contre le courant que debout sur la planche. Quant à Matthew il aura surfer en tout et pour tout 2 vagues pendant 30 secondes durant la session qui aura durée un peu plus d’une heure 30. Mais à la sortie de l’eau son sourire en dit long “It was f…ing great man !”. C’est ça le surf, on se bloque une demi journée pour 1 minute de pur bonheur Smile.

Et voilà ces 2 semaines à Brisbane seront pour moi les dernières en Australie, et le moins qu’on puisse dire c’est que j’ai pas spécialement envie de rentrer en France. J’aurai bien poursuivi l’aventure quelques mois de plus à Brisbane dans un vrai job qualifié comme Delphine, pour mieux repartir ensuite sur la route et finir la grande boucle. Ce sera maintenant pour un autre voyage ou dans une autre vie car il reste tellement de choses à voir en Australie : l’outback du Queensland, Alice Springs, Uluru, Kings Canyon, Darwin et les parcs nationaux du nord, puis la côte nord ouest sans oublier l’outback du South Australia… La liste est longue et 6 mois supplémentaires ne suffiraient toujours pas. C’est donc avec un certain pincement au cœur que je laisse Delphine dans cet endroit. 2 mariages m’attendent en Europe, je me réjouis tout de même à l’idée de retrouver bientôt la famille, les amis, et le camembert.
IMGP3833IMGP3784IMGP3705IMGP3710IMGP3815IMGP3840IMGP3847IMGP3887IMGP3899IMGP3987IMGP4003IMGP4068

Le voyage en Australie est terminé donc pour moi, mais nous continuerons cependant de poster régulièrement sur ce blog.  Premièrement pour vous donner des nouvelles de Delphine à Brisbane, deuxièmement pour vous donner des conseils et des bons plans, et troisièmement parce qu’il y a encore des tonnes de photos non triées restées dans les cartons, et que finalement c’est tout ce qui vous intéresse (si si je le sais).IMGP4153


IMGP3663Le saviez-vous ? On voit des geckos absolument partout dans le Queensland, ces petits animaux se baladent gentiment dans les maisons en gobant tout ce qui passe à leur portée. Mais saviez-vous qu’il y a 15 ans de cela les australiens n’avait jamais vu un gecko sur leur sol !? L’animal n’est en fait apparu en Australie que très récemment. L’espèce n’a donc pas de prédateurs et pullule littéralement. Ces animaux se nourrissant principalement de moustiques, les australiens sont pour une fois très heureux de cette arrivée clandestine sur leur territoire.

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. delfscene
    Avr 04, 2012 @ 10:10:11

    Superbes photo comme toujours!Il est vrai que l on a passe un tres bon moment au paradis!Si tu etais encore ici, on aurait pu y retourner ce week end car ici on a un week end de 4 jours! ca vous fait rever hein?!;)

    Réponse

  2. luisito06
    Avr 15, 2012 @ 14:08:05

    Enorme les photos! Faudra qu’on y retourne!!

    Réponse

  3. Rétrolien: Straddie « Sakadoz

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :