Amed

Nous sommes arrivés à Amed mardi 20 septembre en début d’après midi, après l’excursion du mont Batur (2h de route pour relier les deux villes étapes). Les distances ne sont pas forcément très grandes mais les routes et leur façon de conduire font que tout prend du temps !

Village de pêcheurs

Un collègue d’Olivier lui avait conseillé un hôtel de bungalows sur la plage non loin de Amed (une 10ène de km), nous y sommes donc allé en monnayant un taxi…le souci c’est que nous n’avions pas pu appeler à l’avance pour savoir s’il y avait de la place…donc voilà c’était complet pour les bungalows les moins chers…il leur restait juste un très grand bungalow pour 400 000 roupies (soit environ 40 euros) : ce n’était pas notre budget…donc en avant à la recherche d’un autre hôtel moins cher et bien situé…là 10 min de marche après un mec d’une trentaine d’années nous demande si nous cherchons une chambre…Olivier lui dit qu’on aimerait bien quelque chose en bord de mer mais pas très cher…le mec parle parle et parle encore…il nous propose quelque chose, Olivier part avec lui sur son scooter pour aller voir ça, moi je reste à l’ombre d’un arbre en compagnie, je pense, de sa famille. Bon alors ils m’invitent à m’asseoir, à boire un café, manger des gâteaux etc.…Olivier revient et me dire que pour 250 000 roupies on peut avoir un appart, super propre avec vue sur la mer ! Donc là il demande à une petite sœur j’imagine de nous convoiter…nous partons donc avec le mec (John) et la sœur, un sac chacun sur le scooter ! 5 minutes à peine après, c’est une superbe villa qui nous attend ! Tout est propre, superbe vue sur la côte (chemin pour descendre à la plage à 3m etc), villa type européenne…

Nous avons donc pris ce logement pour 3 nuits. Il est vrai que l’on était un peu excentré de Amed  (à Salang exactement) et donc il n’y avait pas grand chose autour, mais un peu warung (restaurant local en indonésien) nous  suffisait. Evidemment le warung était de la famille de notre proprio !

Au programme de ces deux jours et demi, accès au net dans des bars pour pouvoir vous donner des nouvelles et faire des posts sur nos deux blogs, snorkling (masque et tuba), location du scooter de notre proprio pour pouvoir visiter un peu les environs, et glande au bord de la plage !

Ici il faut se lever tôt le matin si on veut profiter de la journée car il fait nuit à 18h30 !ca raccourci drôlement la journée !

Pour résumer Amed et sa région, ce sont des paysages de rizières dans l’arrière pays, la côte est très aride, pas beaucoup de plantation, plus de l’élevage de poules, coq, vaches (elles sont tellement petites et pas grosse qu’on dirait du chevreuil !), poulets etc.

Le village de Amed n’est pas trop touristique, il y a bien sure une suite d’hôtels, de restaurants et de boutiques pour réserver des excursions dans le centre ville. Je crois que l’on commence à être dans leur saison dite basse, les prix baissent un petit peu et il y a beaucoup moins de monde !

Nous avons passé trois jours à nous reposer, à être sur le net et à discuter avec les locaux…